Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
tourisme vins languedoc roussillon

Oenotourisme : Vignerons en bio du Languedoc-roussillon

LES  AMIEL

Élisée, dit Peïssou (petit poison), est l’arrière grand-père de Jordan et Aymeric, grand amateur de clarinette et défenseur inlassable de la culture occitane. La famille est implantée là depuis plus de cinq-cents ans. Les frangins ont choisi la syrah : vinifiée avec une grande délicatesse, on retrouve son caractère sudiste évident, fait d’épices et de fruits noirs mûrs au nez, tandis que la bouche, profonde, sombre, se développe. C’est un vin… [En savoir +]

CLOS  DES  CALADES

Les strates, prises au sens littéral, ramènent à la pierre et à la capitelle – cabane de pierre sèche, repos de la vigneronne. Au sens plus imagé, ce sont les différentes couches. Humez ce rouge, faites-le tournoyer… Épices, dites-vous ? Recommencez. Fraise ?Framboise ? Groseille ? La bouche est du même acabit, il faut laisser au vin le temps de s’exprimer : alors il vous racontera des histoires, multiples, où le vent et le soleil ont leur… [En savoir +]

La Cave Apicole

CarboCulte résonne comme un hommage au beau Serge : une chanson que Sylvain écoute certains jours d’hiver en taillant les vignes, pour fuir le brouhaha cinglant de la tramontane. La carbo ou macératin carbonique a parfois mauvaise réputation : on dit qu’elle lisse trop les profils. Mais avec du doigté, elle peut être merveilleuse : les fruits noirs se découvrent après un peu d’aération, gourmands en diable. La bouche révèle un vin rond… [En savoir +]

Face B

La face B, du temps où la musique s’écoutait sur vinyle – au Pléistocène, environ -, représentait le morceau “secondaire”, ou trop différent de la ligne conductrice de l’album. Une sorte d'”Inédit” : et c’est exactement le cas de ce domaine à peine né. Le blanc -leur premier – offre une maturité géniale au nez, de fruits jaunes, tirant vers l’exotique. En bouche, c’est un vin  ample presque gras, et long, long, long… Pourtant… [En savoir +]

Le Clos des Jarres

Abrensis, las de guerroyer, s’installe là pour cultiver vignes et pas que. Plusieurs siècles plus tard, Vivien Hemelsdael reprend le flambeau pour que fruit et fraîcheur dominent. Pari réussi : des griottes en veux-tu en voilà, un peu de cassis, même un soupçon de groseille. Suave, il laisse sur la langue ciste, un poil de poivre long. C’est simple, c’est juteux, facile à associer tant il a bon caractère : ne vous compliquez pas la vie, sortez un jambon… [En savoir +]

Ledogar

Roug’é-clair, le jeu de mots est parlant : une macération très courte qui fait de ce vin un entre-deux, ni tout à fait rosé, ni tout à fait rouge, plutôt une sorte d’hybride entre la structure du second et le côté rafraîchissant du premier. Au nez, c’est le panier de cerises, tout juste cueillies de l’arbre, et la bouche prolonge : croquez-moi ça, les noires dodues jutent et emplissent le palais de bonheur fruité. Finement tanique, ce clairet… [En savoir +]

Clos Massotte

Sans faire grand bruit, Pierre-Nicolas effectue un travail remarquable. En accompagnant la nature, il arrive à sortir des jus magnifiques, dont le fil d’Ariane est la digestibilité. Prenez Vie, son rouge référence : d’abord il vous chatouille le nez de groseille, derrière laquelle se retranche une violette discrète. En bouche, le flirt fleur-fruit s’arrondit jusqu’à une finale fraîche. Voici un vin vivant qui amène de la joie où il passe : servez-vous en … [En savoir +]

Mont de Marie

L’anathème, c’est la mise à l’index, mais aussi – on le sait moins – une offrande chez les Gréco-Romains. Tout à fait dans l’esprit de ce vin joyeux, vif et vainqueur, dont le nez, égrillard, vous oblige à ne pas faire trop de politesses ! Vous vous doutiez en percevant cette cerise noire, cette myrtille, que la bouche ne pourrait qu’être du même acabit. Mais auriez-vous imaginé la longueur de ces fruits charnus, la subtile touche épicée qui… [En savoir +]

Monts et Merveilles

Le haïku est l’expression de sentiments sous une forme très concise et codifiée. Justement ce que tentent de faire Laure et Julien avec leur vins : partir du raisin, et rien que lui, pour transmettre des sensations et créer des instants suspendus. Issue de grenache et carignan, cette cuvée est peu prolixe au nez : comme un peu timide, il lui faut un bon bol d’air pour enfin se livrer, mûre et cassis en tête. Le carignan, doux comme un agneau… [En savoir +]

La Nouvelle Don(n)e

À La Nouvelle Don(n)e, Wilfried redistribue les cartes et fait des vins d’un charisme fou. Goûter au Mustango, c’est s’offrir un voyage immobile. Le siroter le nez tout émoustillé par son fruit étincelant, par l’immense classe qui en émane. Oublier un instant sa condition, pour cinq minutes entre terre et ciel, à fleur de schistes, et de peau. Se laisser prendre au jeu de l’abricot charnu, du tilleul, puis glisser, voleurs de splendeurs… [En savoir +]

Le Clot de l’Origine

On est souvent tentés de dire que les vins ressemblent au vigneron qui les produit :  si c’est le cas ici, c’est sûrement que Marc cache une grande sensibilité sous sa carrure de rugbyman. En effet, les traits communs à tous ses vins sont finesse et fraîcheur. L’Original n’échappe pas à la règle : une couronne d’acacia lui ceint le front tandis que le corps se dessine, peu à peu. Tendu, léger comme un songe, il laisse une impression de pierre mouillée… [En savoir +]

Pélissols

La nouvelle lune est favorable, le saviez-vous, à l’éclosion de nouveaux projets. C’est à cette période également qu’il est conseillé de semer. Alors, goûter à cette Luna Novéla, c’est un peu accompagner Vincent, dans son doux rêve : produire, en respectant au maximum la nature et ses équilibres, un vin qui (r) éveille l’envie du vrai. Des notes de torréfaction ponctuent joliment le nez, un poil de cacao épice, et tout de suite derrière… [En savoir +]

Romain Pion

Mademoiselle Marsanne est la cuvée préférée de Romain Pion. Première parcelle dont il a eu la responsabilité, en 2010, il est tombé amoureux instantanément de cette marsanne, âgée ee quarante ans, nichée dans un environnement de montagne et de châtaigniers. Et ça se sent : vinifiée tout en délicatesse, chouchoutée, la marsanne développe des arômes de fleurs blanches virginales, de fruits. En bouche, la demoiselle est solaire tout… [En savoir +]

Poc à Poc

Je dégaine le Poc à Poc, petite cuvée du domaine. Le nez pète de fruits mûrs, certes, mais pas confiturés. Le grenache roule, le carignan structure et la syrah épice, c’est tout ! L’impression de boire un vrai vin généreux est bien là : il envoie des mûres, des myrtilles et même des groseilles à qui en veut, patine ses tanins, les enrobe de satin pour qu’ils glissent sur votre langue facilement. Il faut boire ce vin gai avec de la cuisine de… [En savoir +]

Clos Romain

La patience est, entre toutes les vertus vigneronnes, l’une des plus difficiles à acquérir. Sachez l’apprivoiser : la garrigue vous saute aux narines, du thym, bien sûr, de la pierre chaude. Vous sentez ? On y est, plein sud ! Et en bouche, des fruits rouges mûrs, des tanins fins et élégants : c’est un danseur qui évolue en souplesse et tenue impeccable. Laissez-lui le temps de s’épanouir encore un peu en cave. Si vous n’y tenez plus, soit… [En savoir +]

Thomas Rouanet

Bombadilom, le nom dit presque tout : une bombe de fruits, noirs, mûrs, qui vous incitent à fredonner gaiement, parce que le vin est bon et la vie brève. C’est aussi une technique particulière, celle du mille-feuilles : Thomas place d’abord des grenaches égrappés au fond de la cuve, puis des carignans en grappes entières, et répète l’opération. Ce procédé peu habituel confère au vin à la fois le côté plaisant-facile à boire de la… [En savoir +]

Roumégaïre

Roumégaïre, le râleur en occitan : on se demande bien pourquoi Guillaume Dechamps en a fait son  nom de domaine… Le Rouquin Taquin est un cinsault pur jus ! Longtemps cantonné au rosé parce qu’il apporte peu de couleur par rapport à ses comparses languedociens, on avait oublié à quel point ce cépage en rouge est une bombe. Voilà un nez mutin, où la fraise point, puis une bouche tout aussi suggestive : pas de démonstration ici… [En savoir +]

Rousselin

Considéré par Hugo lui-même comme un “livre inutile de pure poésie”, Les Orientales prêtent leur nom à ce vin de Lesquerde, élevé par un couple rock’n’roll. Branchez les guitares : mettre le nez dans les Orientales, c’est plonger de suite dans la mûre, mûre. Se surprendre à y déceler un peu d’écorce, du réglisse, et bien vite, y goûter : étoffées, les Orientales déroulent une belle structure, où les tanins polis s’effacent devant le… [En savoir +]

Les Sabots d’Hélène

D’abord, on rit beaucoup : il faut dénicher les jeux de mots – tous – cachés plus ou moins sur l’étiquette par Alban. Ensuite,on ne rit plus du tout : c’est terriblement goûtu ! Le nez cache de la fraise, gariguette s’il-vous-plaît, avec un petit quelque chose qui titille. Du poivre ? Pardi, oui. La bouche est pleine de fruits, toujours, strawberry fields forever, et vient s’y ajouter une trame complexe et florale, avec un kick de fraîcheur en finale… [En savoir +]

tourisme-vins

Grange Saint André

Le Marmot, joue roses, cuisses et bras dodus : tel se présent ce cinsault bien né ! Vin de plaisir à sortir en cas de déprime passagère, pour retrouver la banane et l’entrain ! Son panier plein de fruits rouges et de pivoines déborde ! Les papilles au taquet accueillent le vin d’une simplicité reposante. Bon, bien fait, ça se bois sans réfléchir… Avec délectation, un peu de poivre noir vient vous mourir, là, sur le bout de la langue, juste pour… [En savoir +]

Inebriati

Latinistes, à vos dicos : inebriati sumus, “nous sommes ivres”… Tout un programme. Et c’est pourtant bien ce qui risque d’arriver. Sans excès, bien sûr ! Ivres de la joliesse de Naïa, nymphe parmi les nymphes, personnalisée dans un vin route fait en vendange entière. Tout en fruits rouges, avec quelques mûres pour le piquant, un peu de zan pour l’amour, le nez prélude, la bouche confirme. D’une texture soyeuse, voilà un vin… [En savoir +]

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme