Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
tourisme vins loire centre

Oenotourisme : Vignerons en bio de Loire et du Centre

Bertin – Delatte

C’est le parti du blanc sec qui est pris pour ce ch’nin : l’Échalier a un nez d’une délicatesse absolue. Un peu de poire, un peu d’iris, quelques gouttes de citron, il distille au fur et à mesure de l’ouverture du vin fruits et fleurs. En bouche, ça frisotte : un léger perlant taquine la langue et encourage gaiement le fruit acidulé. Après un peu d’air, le vin prend ses aises, : ne le brusquez pas. Prenez votre temps, dégustez avec quelques coquillages… [En savoir +]

Complémen’Terre

Le muscadet, ce “petit” vin tout juste bon à rincer les huîtres ? Ne me dites pas que vous en êtes encore là ! Grâce à un travail acharné, les vignerons et vigneronnes de l’appellation ont démontré que ces terroirs valent le détour. C’est donc tout naturellement que le fils de Jo Landron, Manuel reprend le flambeau avec sa compagne Marion : leur Croix Moriceau est un vin vibrant et pimpant, où l’agrume et l’amande amère se marient joliment… [En savoir +]

Les Maisons Brûlées

Rien que de l’eau, c’est triste. Bonne pioche avec R2L’O, rouge franc de Loire, où cohabitent sans heurts plusieurs cépages. Le tout forme un joli vin, avec un nez très prometteur et hyper engageant. Vous voilà appâté ? Si je vous dis qu’en bouche, les fraises et les cerises débarquent et avec elles une brassée de fleurs ? Que la texture est si fine, si douce, qu’on aimerait qu’elle dure toujours ? Voilà le travail : vous êtes en amour ! Il… [En savoir +]

Noëlla Morantin

Si on a l’âme romanesque, le nom Mon Cher fait rêver à l’inconnu ! Plus pragmatique : mettre le nez dans le gamay de Noëlla, c’est en soi déjà voyager. Des arômes de fruits rouges, de pivoine, des notes de roses anciennes, les senteurs délicates emplissent le nez.  Sur la langue, les mêmes comparses roulent et le vin prend une texture veloutée, les tanins sont quasi en filigrane. Mon Cher est d’une tendresse infinie : le fruit… [En savoir +]

Le Moulin

Vous connaissez – ou pas – mon amour du jeu de mots. Vache ! Hervé Villemade m’épate avec son Litre Bovin à boire d’une traite. Ce gamay est croquant, affriolant, juteux, joyeux, il désoiffe et rend heureux. Le nez sent la violette, l’iris, la fraise… La bouche est satinée, légère, fluide. Ça glisse tout seul ! Difficile de commenter sérieusement : ce vin se boit, à grande lampées, en riant, sur une belle table, avec autour la vie qui va bien… [En savoir +]

Le Sot de l’Ange

Pour retrouver le goût du blanc de chenin, plongez le tarin dans cet Aziaum Les Petits Perrés. Des poires, juteuses à souhait, un peu de safran, une touche de bergamote, le nez est volubile et se déploie sans complexes. En bouche, le vin prend encore une autre dimension (la quatrième ?), avec de l’énergie et du gras qui en font un vin à absolument servir à table. Il faudra le carafer pour sortir tout son beau potentiel, puis lui accoler… [En savoir +]

Terres de ROA

Le saint-pouçain est une appellation méconnue : pourtant, elle a bien des atouts. Un cépage déjà, le tressallier, qui bien qu’originaire de Bourgogne y a quasiment disparu. Associé ici au chardonnay, il offre un vin d’une grande pureté, vif et frais. Le nez baguenaude autour des agrumes, la bouche suit le mouvement, avec ce charme léger du fruit frais à croquer : pêches blanche au garde-à-vous. Il fera merveille sur des entrées comme un ceviche… [En savoir +]

Le Clos des Treilles

Cette cuvée nous met en garde : parfois, il a du mordant, le ch’nin ! Carrément méchant, sûrement pas. En tout cas, pas si on le traite bien : un verre ni trop gros – quelle horreur – ni trop petit, une température adéquate et lâchez le molosse. Au nez, la pomme verte domine, avec des zestes d’agrumes et des fleurs blanches. En bouche, même pantomime : fraîcheur et éclat, en veux-tu en voilà. Le citron vert twiste, la pomme… [En savoir +]

La folie Lucé

Encore ! cri du coeur. Celui que l’on pousse logiquement après avoir humé, goûté, bu de ce vin délicat. Il s’agit d’un magnifique cabernet franc, tout en dentelles, d’une précision diabolique. Oubliez les vieux souvenirs de ce cépage parfois pas mûr, vert, âpre. Le nez taquine fraises et groseilles, la bouche fraîche comme tout ravigote et ravit. Ne servez pas ce rouge fluide trop chaud pour en conserver toutes les subtiles séductions. À… [En savoir +]

Laurent Herlin

La soif du rouge vous pousse parfois, en plein été, à allez chercher plutôt qu’un rosé, un vin rubis qui étanchera la soir sans monter à la tête. Élaboré à base de cabernet franc, Illuminations est un jus frais et franc qui se présente d’abord à vos tarins : de la fraise, de la cerise, un je-ne-sais-quoi d’épice douce. C’est lumineux, c’est tant mieux : le vin glisse dans votre gosier. Les fruits sont toujours bien présents avec une touche végétale… [En savoir +]

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme