Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
oenotourisme tourisme et vins

Vins de Roumanie

La vigne était déjà exploitée lorsque les Grecs colonisèrent les rives de la Mer Noire, il y a 2.700 ans; certains vestiges attestent une activité viticole remontant à six millénaires.

Le vignoble roumain, en expansion rapide, occupe actuellement 50.000 hectares pour le raisin de table, et 200.000 hectares dévolus au vin, qui fournissent 10 millions d’hectolitres.

En dépit de conditions géologiques et climatiques propices à la qualité, le potentiel de ce vignoble est resté inexploité du fait d’une exportation trop longtemps tournée vers la seule URSS. Plus de la moitié de la production est due aux grosses coopératives.

Cépages blancs :
Chardonnay, pinot gris, riesling (il s’agit en fait du riesling italien, aux résultats médiocres), rülander, sauvignon, et gewurztraminer. Plus feteasca alba et feteasca regala pour les blancs secs. Et grasa et tamiioasa (c’est du muscat) pour les blancs doux.
Cépages noirs : feteasca neagra, babeasca. Le feteasca neagra à la saveur herbacée peut donner des vins corsés et conservables une dizaine d’années.

Les rouges roumains sont souvent fortement tanniques. Grâce à la fraîcheur du climat, les blancs leur sont en général supérieurs en qualité, surtout ceux qui parviennent à conserver un peu de sucre résiduel.

La Roumanie distingue 8 régions viticoles comprenant 50 appellations.
La classification est un mélange de notions françaises et de considérations à l’allemande :
– les DOC désignent des vins d’origine contrôlée (en français VSO : vins de qualité supérieure avec mention d’origine);
– les DOCC sont les meilleurs vins, auxquels on attribue des niveau de qualité selon la maturité du raisin (en français, cela donne VSOC : vins de qualité supérieure avec mention d’origine et degré de qualité); parmi les DOCC, les raisins ayant atteint une pleine maturité reçoivent le label DOCC-CMD; ceux de vendange tardive sont étiquetés DOCC-CT, et les botrytisés DOCC-CIB.

Voici les traits saillants des principaux vignobles.

Collines de Murfatlar :
Il s’agit, au centre de la Dobroudja, du vignoble le plus prometteur de Roumanie. L’encépagement (2.000 ha) est dû aux chardonnay, pinot noir, cabernet sauvignon, pinot gris, et muscat Ottonel.
Parmi ses vins, Murfatlar se flatte de produire le meilleur vin de dessert roumain. De couleur vieil or, titrant de 16 à 18%vol, il présente un léger bouquet de fleur d’oranger et un goût de miel.

En Munténie (nord-est de Bucarest), le vignoble de Dealulmare (15.000 ha) emploie les cabernet sauvignon, pinot noir, merlot, feteasca alba, riesling italien, tamiioasa, et muscat Ottonel, pour produire les vins préférés des Roumains. En particulier les rouges de pinot noir et de cabernet sauvignon de la vallée du Calugareasca, des vin un peu lourds et puissants, on serait tenté de dire sauvages.

Olténie :
La vallée de l’Olt, qui descend des Alpes de Transsylvanie pour se jeter dans le Danube, donne sur sa rive gauche un blanc réputé : le Dragasani. Et sur sa rive droite, du cabernet sauvignon : le Samburesti.

Tarnave :
au centre de la Roumanie, les rives du Tarnave, encépagées en sauvignon, feteasca, pinot gris, riesling italien, traminer, et muscat Ottonel, produisent divers types de blancs, secs, demi-secs, ou doux. Le “Perle de Tarnave” est issu de feteasca.

Moldavie :
C’est le vignoble le plus vaste de Roumanie, occupant des sols divers, soumis à des conditions climatiques variées selon les endroits, et produisant donc plusieurs types de vins :

  • Le vignoble de Cotnari emploie principalement le cépage grasa apparenté au furmint, facilement sujet à la pourriture noble, plus du feteasca alba, et du tamaiioasa. Le Cotnari est un vin de dessert obtenu par passerillage, voire botrytisé les bonnes années, fermenté et élevé pendant quelques années en fût de chêne. Ce blanc doux léger (13 à 15%vol) au goût de miel, contient au moins 50 grammes de sucre résiduel et vieillit très bien.
  • Cotesti : rouges de pinot noir et cabernet sauvignon; bons blancs de feteasca, riesling, et muscat;
  • Nicoresti : rouges de babeasca, de feteasca negra, et aussi de merlot;
  • Odobesti : blancs de feteasca, muscat Ottonel, et aligoté;
  • Panciu : blancs frais.

Vignoble du Banat :
ce vignoble a Timisoara pour capitale. La partie du vignoble située dans la plaine fournit des blancs médiocres; en revanche, les terrasses pierreuses produisent un bon rouge : le Kadarka.

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme