Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
TOURISME VINS BEAUJOLAIS

Oenotourisme : Vignerons en bio du Beaujolais

Botheland

Du gamay, on loue souvent – moi la première – la facilité. Buvez-moi ça, ce brouilly brouille les pistes : le nez est réglisse, épices, fumée, animal. La bouche, loin de verser dans le glou simple, est d’une étonnante complexité :  encore l’animal, ce bougre, qui vient se frotter à vos mollets, le musc embaume. Puis les fruits noirs déboulent enfin, après les épices, tout en sensualité. Cuir, vous dites , Un peu. Voilà un beaujo à boire ganté… [En savoir +]

Les Côtes de la Molière

Voici la bouteille à dégainer en cas de coup de mou passager : un remonte-pente qui jute, qui danse et qui caresse dans le sens du poil. Faites place à Dom Juan, un gamay volubile. Plaisir garanti. Son nez guilleret où pointe de la fraise et sa bouche veloutée tout en framboises et peaux rougies fichent le sourire de là à là. Autour des seize degrés, guère plus, il s’exprime aimablement. On le sert pour lui-même, pour le plaisir… [En savoir +]

David Large

Derrière ce nom de cuvée un peu étrange se cache la référence à u film trash des 50’s, où un jeune paumé devient avenger après être tombé dans une cuve de produits chimiques. Le Toxic ne l’est pas pour deux sous : au contraire, son nez délicat regorge de fraises, de pivoines, de roses anciennes. En bouche, il est délectablement poli : rond, dodu, c’est un vin plein de chair… et de vie ! Il se laisse, facile qu’il est, descendre en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Potion magique pour coeurs esseulés, antidote… [En savoir +]

Julien Merle

Le vin est un lubrifiant social : Jean Clavel, vigneron, historien du vin, défenseur convaincu et impliqué du Languedoc, est l’auteur de cette formule. Reprise par Julien Merle, elle raconte tout ce qu’est cette cuvée : une formidable occasion de partager, autour d’un vin frais et plein de générosité. Le fruit se montre taquin, un  peu de fraise ici, un peu de cerise par là. La bouche fluide et glou facillitera les rires et la conversation. C’est évidemment un vin de copains, d’abord ! Accolez-lui un tartare de boeuf, pour prolonger… [En savoir +]

Karim Vionnet

Évidement, il y a le clin d’oeil de l’étiquette. Et puis ce prénom que Karim a longtemps réduit à un seul “K” pour s’éviter les questions. Mais il serait stupide de ne parler que de ça : Karim Vionnet est tout simplement un excellent vigneron. Et ce Beur dans les pinards le prouve amplement. Le gamay se montre d’une finesse arachnéenne. Le nez est un exercice de haute voltige, frais et gourmand. Puis la bouche se charge de vous arrimer pour de bon : vous êtes à bon port, le vin est d’une séduction totale. On lui accolerait bien… [En savoir +]

France Gonzalvez

Au-dessus du verre, les arômes de fraise, de cerise, de poivre blanc s’échappent et titillent le pif. Le mouvement s’accélère : voilà le vin qui coule, ravit langue et palais, en disséminant ça et là fruits rouges éclatants, épices douces… Fluide, terriblement glou, c’est d’une douceur à faire frémir tous les marquis de Sade. Vous connaissez la suite ? Bonus, vous pourrez trouver le point G. Si vous décidez de rester plus sage : vous pourriez lui… [En savoir +]

Grand Pré

Le morgon, tu l’aimes ou tu le quittes : ce cru – l’un des dix du beaujolais – est souvent l’un de ceux qui offre le plus de caractère et de possibilité de garde. Même s’il sait se faire délicat : il commence par dégainer un bouquet de violettes, un peu d’iris. Surprise ! Déjà, vous êtes à moitié conquis(e). C’est alors qu’il roule des épaules, qu’il a bien faites : sous les fleurs, des fruits rouges débaroulent, un côté légèrement animal… [En savoir +]

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme