Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
oenotourisme tourisme et vins

Vins du canton de vaud

Le Léman, immense réservoir de 90 milliards de mètres cubes d’eau, crée un micro-climat atténuant les rigueurs hivernales, ce dont jouissent tous les riverains. En outre, l’été, ce puissant miroir renvoie sur le vignoble la chaleur et la lumière solaire.

En rouge, gamay et pinot noir sont les principaux cépages; mais l’encépagement est essentiellement blanc. Le chasselas, appelé ici dorin, occupe 80% du vignoble, auquel il procure une certaine unité. Il convient cependant de distinguer plusieurs secteurs viticoles.

  • La Côte, 1.850 ha entre Lausanne et Nyon, sur les pentes dominant le Léman, assure la moitié de la production vaudoise. Des vins assez légers, fruités, non dépourvus de subtilité.
    Féchy, Mont-sur-Rolle, et Vinzel, sont les meilleures communes. Autres communes : Luins, Morges, Nyon, Tartagnin, Coteau de Vincy.La cave coopérative d’Aubonne fait le “Champagne”, un vin de chasselas. En toute légalité, car le village bénéficie de l’antériorité.
  • Lavaux, 800 ha entre Lausanne et Vevey, meilleure partie du vignoble vaudois, fait des blancs plus charnus, vifs et généreux. Le terroir est favorable aux Pinot gris, aromatiques, gras, souvent un peu liquoreux.
    Les meilleures communes sont Riex, Villette, Saint-Saphorin. Et surtout Puidoux, sur laquelle se trouve le Dézaley, appellation la plus connue, faisant un chasselas fruité, de caractère. C’est ici que les Cisterciens du monastère d’Oron plantèrent les premières vignes de Lavaux, en 1141.
    Epesses, Chardonne, Vevey, sont d’autres bonnes communes de Lavaux, suivies par Cully, Lutry, Marsens, Rivaz,
    Une mince couche de terre, de 2 à 3 mètres d’épaisseur, recouvre le roc. Pour l’empêcher de glisser, on a dressé des murs dont les fondations doivent toujours s’appuyer sur le roc, où qu’il soit, ce qui explique les formes irrégulières des “parchets” (parcelles).La Louable Confrérie des Vignerons de Vevey, fondée en 1647, organise la fête des vignerons de Vevey quatre fois par siècle en principe; une célébration vient d’avoir lieu en 1999.
  • Le Chablais, 560 ha entre Montreux et Ollon.
    Des blancs de chasselas, au goût de pierre à fusil, et de bons rouges de pinot noir, corsés et virils. Le Salvagnin est un mélange de pinot noir et de gamay.
    Aigle, principale commune viticole, fait de bons vins des deux couleurs. Villeneuve, Bex, et Ollon, sont d’autres bonnes communes.
    Le vignoble d’Yvorne, établi sur la pente d’une “ovaille” (éboulement), est réputé pour un chasselas de garde, au goût de pierre à fusil.
+---Bonnes adresses vaudoises---------------+
  • Clos de Plannavy, à Yvorne.
  • Henri Chollet, à Villette.
  • Badoux, à Aigle, fait le chasselas “Les Murailles”.
  • Bernard Bovy, à Chexbres, pour son Dézaley.
  • J & P. Testuz, à Treytorrens-Cully, fait un peu de tout. Voir en particulier son Dézaley “L’Arbalète”.
  • Et aussi Conne, Delarze, Grognuz, Massy, Obrist, et Pinget.
+------------------------------------------+

A ne pas manquer :

  • au château d’Aigle, le Musée de la Vigne et du Vin.
  • le Musée d’Art culinaire dont l’ouverture est prévue en 1995, à Ollon.

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme