07.71.58.40.93 ou 07.50.58.84.53
de 10h à 18h du lundi au vendredi
oenotourisme tourisme et vins

Rôle du verre

Le choix du verre est important pour plusieurs raisons :

    1. l’agrément visuel; le verre doit être incolore afin de ne pas interférer avec la robe du vin;
    2. par sa matière (texture) et sa forme (épaisseur), il doit rester très discret au contact des lèvres;
    3. il doit être muni d’une jambe séparant le pied du corps; en dégustation, on tient le verre par le pied afin de ne pas communiquer au vin la chaleur de la main; nous nous contenterons de le tenir par la jambe;
    4. pratiquement tous les verres idoines ont une forme de tulipe plus ou moins évasée, avec une ouverture toujours plus étroite que le corps afin de canaliser les arômes.

 

    A propos : remplir complètement le verre de vos convives part d’une intention louable, mais l’empêche de jouer son rôle de canaliseur des arômes. Rempli à raison du tiers ou de la moitié de sa hauteur, le verre pourra retenir dans sa partie haute les précieux parfums, parfois volatiles donc éphémères, qui flottent à la surface du vin.

Il n’est pas question ici d’adopter des verres techniques tels que la série des Impitoyables (outils des professionnels de la dégustation), car le plaisir du vin passe aussi par celui des yeux. Mais un verre à Bordeaux servira bien tous les vins rouges (et blancs corsés) de garde; la flûte à Champagne s’impose pour tous les effervescents (la coupe est une hérésie); et le verre alsacien magnifie nombre de vins blancs à boire frais.
Et si vous n’êtes pas convaincu de l’utilité d’employer le verre recommandé pour un style de vin, faites l’expérience : goûtez le même vin dans différents verres. Si la différence ne vous saute pas au nez, c’est que votre odorat est déficient, ou que le vin ne développe aucun arôme…

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme

Rappelez moi
+
Rappelez moi!