07.71.58.40.93 ou 07.50.58.84.53
de 10h à 18h du lundi au vendredi
oenotourisme tourisme et vins

Oenotourisme : Vignerons et vins de Nouvelle-zélande

Les premières plantations datent de 1819, mais ce n’est certes pas en raison de son développement quantitatif que la Nouvelle-Zélande mérite les pages qui suivent : aujourd’hui, environ 10.000 ha produisent un bon million d’hectolitres de divers types de vins, quasi exclusivement à partir de bons cépages vitis vinifera.

Non ! Si elle mérite cette place, c’est surtout parce que les conditions climatiques -variées mais favorables aux meilleurs cépages- et la diversité des terroirs intéressants, permettent tous les espoirs. Déjà, son sauvignon a acquis une notoriété mondiale, et certains de ses chardonnay sont en train de suivre. On y rencontre aussi d’excellents assemblages de cépages bordelais, et des vins originaux sans équivalent ailleurs. Mais le sentiment général est que le vignoble néo-zélandais est loin d’avoir donné toute sa mesure.

La production se répartit selon les proportions approximatives suivantes :

  • blanc de table : 47%,
  • vins vinés : 25%,
  • mousseux : 14%,
  • rouge et rosé : 8%,
  • et vrac : 6%.

On voit donc que le blanc vient largement en tête. Chardonnay et sauvignon ont maintenant dépassé le müller-thurgau, suivi par le riesling. Mais attention : quelques vins vendus sous le label Riesling peuvent être en fait du müller-thurgau !
Le sauvignon, très fruité et aromatique, capable de rivaliser avec les meilleures sources du val de Loire, a été le premier grand succès néo-zélandais.
Le chardonnay présente une acidité naturelle équilibrée par la rondeur due à la fermentation malo-lactique et le recours au bois neuf. C’est alors un vin de type bourguignon. Mais on peut également le vinifier de façon à obtenir un vin sec et vif, sans complication.
Le riesling est fait à l’alsacienne, tantôt sec et vif, tantôt adouci par la pourriture noble, et parfois en assemblage avec du chenin.

En rouge, l’amélioration -depuis le début des années 80- a été spectaculaire. Le pinot noir, qui donne des vins de style bourguignon, est désormais plus répandu que le cabernet sauvignon. Ce dernier a souvent un goût herbacé lorsqu’il est vinifié seul, mais son assemblage avec le merlot donne des vins d’une élégance comparable à celle des Bordeaux.

Pays du Nouveau Monde, la Nouvelle-Zélande a adopté une législation très simple :

  • si l’étiquette mentionne un seul cépage, le vin doit contenir au moins 85% de ce cépage;
  • dans un assemblage, le cépage majoritaire doit être cité le premier;
  • et si l’étiquette indique une région d’origine, le vin doit venir en totalité de cette région; dans la pratique, Marlborough et Hawke’s Bay sont les origines les plus fréquemment mentionnées.

La mention “Estate bottled” apparait fréquemment mais n’a pas grand sens car il est courant, comme en Australie, de transporter le raisin sur des centaines de kilomètres.

Par ailleurs, comme chacun sait, la Nouvelle-Zélande est constituée de deux îles, appelées tout simplement Ile du Nord et Ile du Sud :

  • l’île du nord accueille 80% de l’encépagement néo-zélandais et c’est elle qui fournit les meilleurs rouges du pays;
  • l’île du sud se distingue par ses Sauvignon de Marlborough.

 

Ile du nord

Elle s’étend entre le 41e et le 37e parallèles, mais le climat est beaucoup plus frais que celui des régions opposées de l’hémisphère nord, c’est à dire du sud de l’Italie à la Tunisie. Il est voisin de celui du Piémont.

Régions viticoles, du nord au sud :

  • les Northlands comprennent plusieurs vignobles, l’un situé près de Kaitata à peu près à l’extrême nord du pays; un autre près de Wangarei, un troisième aux environs de Warkworth, et enfin un dans l’Ile de la Grande Barrière.
  • L’île Waiheke, près d’Auckland.
  • Auckland, berceau de la vigne en Nouvelle-Zélande, souffre d’un climat trop humide, aussi les producteurs lui préfèrent de plus en plus des sites plus favorables. Les blancs d’Auckland évoquent souvent les fruits tropicaux. En rouge, le cabernet sauvignon est le cépage principal.
  • Au sud d’Hamilton, le vignoble de Waikato et de la baie de Plenty.
  • Gisborne : cette région de 1.200ha verse dans la production de masse (par opposition à Hawke’s Bay). En général des vins ordinaires, et elle réussit mieux en blanc (chardonnay et müller-thurgau) qu’en rouge.
  • Hawke’s Bay (2.100ha) a un climat chaud et sec. Elle fait surtout des blancs secs ou liquoreux, mais c’est par le cabernet sauvignon qu’elle se distingue régulièrement au niveau international, aussi ce cépage est-il maintenant le deuxième dans l’encépagement.
    En blanc, le müller-thurgau a été dépassé par le chardonnay, qui produit de fort bons vins, à la fois plus riches, plus gras, plus mûrs, et plus simples, que ceux de Marlborough.
  • Martinborough, à l’est de Wellington, est au centre d’une nouvelle région très prometteuse –Wairarapa– avec un sol pierreux comme celui de Marlborough. C’est ici que sont faits les meilleurs Pinot noir néo-zélandais, de réputation internationale.

Ile du sud

Elle s’étend entre le 40e et le 46e parallèles, c’est à dire l’équivalent de Madrid au Beaujolais. Mais le climat est plus proche de celui qui règne dans la moitié nord de la France et en Allemagne.

Régions viticoles, du nord au sud : Nelson, Marlborough, Canterbury, et Otago.

  • Nelson (200ha) produit de modestes quantités, mais est en expansion rapide, car se montre idéale pour les cépages précoces (chardonnay, pinot noir, gewurztraminer). Neudorf en est la star, suivie par Seifried.
  • Marlboroughla région de qualité de l’île du sud. Cette région accueille le tiers de l’encépagement néo-zélandais.
    Marlborough est fameux par son sauvignon. Aux yeux d’une bonne partie du monde anglo-saxon, le sauvignon aurait trouvé ici son meilleur terroir au monde, détrônant Pouilly-Fumé et même Sancerre.
    Toujours est-il que le sauvignon néo-zélandais se distingue aisément de son parent ligurien par d’intenses saveurs évoquant la groseille ou l’asperge, voire le haricot vert. En général assemblé avec un peu de sémillon, mais très frais grâce à son acidité, le sauvignon de Marlborough présente en outre un certain côté “acier” comme le Châblis. A boire entre 12 et 18 mois.
    Mais Marlborough ne fait pas que du sauvignon. Le chardonnay est prometteur, de bons résultats sont obtenus en gewurztraminer, et le riesling peut donner des résultats extraordinaires en Vendanges Tardives (Montana en fait un). Marlborough fait aussi des mousseux de chardonnay et pinot noir.
    En blanc, les meilleurs domaines incluent Cloudy Bay, Montana, suivis par Hunter’s, Jackson Estate, Vavasour, Villa Maria pour le blanc; en rouge : Fromm Estate, Corbans, Cloudy Bay, Montana.
  • Après Marlborough, Canterbury est la zone la plus prometteuse, avec un climat frais et sec favorable aux blancs en général, au riesling en particulier. Mais le pinot noir pourrait bien également y donner d’excellents résultats.
  • Otago, région la plus extrême, au climat froid, surprend par la qualité de sa production en chardonnay et pinot noir. En progression très rapide, elle rivalise maintenant avec Canterbury pour le rang de quatrième région néo-zélandaise.

 

Bonnes adresses :

  • Matua Valley
    • très bon cabernet sauvignon,
    • Chardonnay de Gisborne, Judd Estate et Egan Estate,
    • plusieurs Sauvignon intenses, dont un de Marlborough,
    • Riesling, Gewurztraminer, Muscat vendanges tardives.
    • “M” est l’un des meilleurs mousseux néo-zélandais.
  • Morton Estate
    • assemblage de merlot et cabernet sauvignon, ample et robuste;
    • gamme “Black label”, comprenant notamment un Sauvignon corsé et un Chardonnay;
    • et très bon effervescent en méthode champenoise.
  • Nobilo
    • Cabernet sauvignon et Pinot noir de bonne garde,
    • bon Chardonnay Dixon Vineyard de Gisborne,
    • bon Sauvignon,
    • mélange de pinotage et de cabernet sauvignon, appelé Concept One, à boire vers 5 à 10 ans.
  • Villa Maria Estate, grand domaine basé dans la banlieue sud d’Auckland, mais avec des vignes en Marlborough et Hawke’s Bay, semble réussir tout ce qu’il entreprend :
    • excellent Marlborough Riesling VT,
    • superbe Marlborough Sauvignon,
    • Villa Maria Chardonnay Reserve,
    • Cabernet sauvignon / Merlot de Hawke’s Bay,
    • Cabernet sauvignon (Private Bin, et Reserve).
  • Te Mata, à Hawke’s Bay
    • mais s’est surtout taillé une réputation internationale en rouges, avec des sommets tels que : Coleraine, assemblage de cabernet franc et merlot, meilleur rouge néo-zélandais, de classe mondiale; Awatea, autre assemblage de cabernet et merlot; et Bullnose syrah.
    • fait un superbe Chardonnay Eltson de longue garde;
  • Kumeu River, à Kumeu, au nord-ouest d’Auckland
    • excellent Chardonnay au goût de miel, de style bourguignon,
    • bons Cabernet franc et Merlot, de style français,
    • et Noble Dry Sauvignon, botrytisé mais vinifié en sec.
  • Corbans, deuxième firme de Nouvelle-Zélande, est basée à Te Kauwhata au sud d’Auckland, mais possède des vignes en Gisborne, Hawke’s Bay, et Marlborough.
    • Sa marque Cooks est réservée aux vins de Hawke’s Bay.
    • Chenin, Sauvignon, et “Tologa Bay” blanc sec, tous à boire jeunes;
    • Sémillon, Gewurztraminer, et Riesling, qui peuvent vieillir un peu.
    • Bons Chardonnay, en particulier Longridge,
    • Et Cabernet sauvignon Fernhill.

    De l’île du sud, Corban tire des vins excellents sous le label Robard & Butler.
    Excellent Sauvignon Stoneleigh Vineyard.

  • Martinborough Vineyard, en Wairarapa, fait en petite quantité des vins de très haute qualité : surtout un Pinot noir de réputation mondiale, mais aussi Chardonnay, Sauvignon, Gewurztraminer, Riesling et même du Müller-Thurgau.
  • Dry River, également en Wairarapa, est réputé meilleur domaine actuel de Nouvelle-Zélande (et sans doute l’un des meilleurs du monde, si toutefois cette qualification peut avoir un sens). Chardonnay, sauvignon, riesling, gewurztraminer, pinot gris, pinot noir, syrah, tout est superbe ici !
    Seul problème, mais de taille : comment se procurer une bouteille ?
  • Stonyridge, dans l’île de Waiheke, fait deux très beaux rouges de style Bordeaux :
    • Airfield,
    • et surtout Larose, assemblage de cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc, et malbec.
  • Goldwater Estate, également dans l’île de Waiheke, y fait aussi de beaux rouges.
  • Selak’s, à Kumeu : Chardonnay et Cabernet sauvignon Founders sont ses meilleurs vins. “Mate 1” est un bon mousseux.
  • Millton Vineyard, à Gisborne, fervent partisan du biologique, produit
    • un excellent Chardonnay Clos Sainte-Anne.
    • aussi un bon Riesling sec, et d’excellents Chenin et Riesling en Vendanges Tardives.
  • Delegats, à Henderson, près d’Auckland, ne fournit pas les meilleurs vins, mais s’attache à offrir de bons rapports qualité / prix : bons Chardonnay, Sauvignon, et Riesling Auslese.
    Bons vins de Hawke’s Bay et de Marlborough.

Autres bons producteurs, en Hawke’s Bay :

  • Vidal, propriété de Villa Maria
    • Chardonnay Private Bin, Superior Reserve,
    • et aussi Sauvignon, Cabernet sauvignon.
  • Ngatarawa
    • Chardonnay Alwyn,
    • assemblage merlot et cabernet sauvignon, sous l’étiquette Glazebrook.
  • Babich, à Henderson, près d’Auckland, achète du raisin en Gisborne et en Hawke’s Bay. A voir surtout pour ses Irongate de Hawke’s Bay : Chardonnay, Cabernet sauvignon / Merlot.
    Aussi un Sauvignon, plus Sémillon / Chardonnay de Gisborne.
  • Mission
    Chardonnay Saint Peter Chanel Vineyard, intense et savoureux.

Bonnes adresses de l’île du sud :

  • A Marlborough, Cloudy Bay (propriété de David Hohnen à Cape Mentelle, sous le contrôle de Veuve Clicquot), est la star mondiale du sauvignon.
    C’est aussi le meilleur producteur de l’île du sud en chardonnay.
    Voir leur excellent assemblage de merlot et cabernet sauvignon.
    Et Pelorus, un superbe effervescent.
  • Montana, dont le siège est situé à Auckland, possède 2.500 hectares en Gisborne, mais aussi en Hawke’s Bay et en Marlborough.. Plus grand producteur néo-zélandais, il vinifie 45% du raisin néo-zélandais. Ses meilleurs vins proviennent de Marlborough, raison pourquoi on le trouve cité ici.
    Il fait d’excellents Sauvignon pour moitié moins cher que Cloudy Bay. Et d’excellents Chardonnay.
    Il est associé à Deutz pour faire le “Deutz Marlborough Cuvée NV Brut”, un des meilleurs effervescents de Nouvelle-Zélande, et parmi les meilleurs du monde.
    Voir aussi son Marlborough Cabernet sauvignon.
  • Hunter’s, à Marlborough : bon Riesling, remarquables Sauvignon et Chardonnay.
    Son Chardonnay Vendanges Tardives est le vin le plus cher de Nouvelle-Zélande.
    “Miru miru” est un effervescent fermenté en bouteilles.
  • Vavasour, nouveau vinificateur de Marlborough, fait un excellent Chardonnay, et d’exceptionnels Sauvignon et “Cabernet Franc Cabernet Sauvignon Reserve”.

A Canterbury :

  • Giesen fait d’excellents blancs : Riesling VT, Chardonnay, Sauvignon.
    Et Riesling et Müller-thurgau en vendanges tardives.
  • Saint Helena : Pinot noir de grande classe.
  • Waipara Springs est à suivre pour ses Riesling, Chardonnay, Sauvignon, et Pinot noir.

A Nelson :

  • Neudorf Vineyards, pour Chardonnay et Riesling, ainsi que Sauvignon de Marlborough. Le “Moutere Chardonnay”, toujours d’un grand caractère, est particulièrement original quand il bénéficie de la pourriture noble.
  • Seifried Estate, excellents Riesling et Gewurztraminer botrytisés. Bons Chardonnay, Sauvignon, Pinot noir. Label Redwood Valley à l’exportation.

VIN BIO | NOUVELLE ZÉLANDE

Marlborough | CLOS HENRI VINEYARD Mme cynthia NOLET 7271 BLENHEIM www.closhenri.com

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme

Rappelez moi
+
Rappelez moi!