07.71.58.40.93 ou 07.50.58.84.53
de 10h à 18h du lundi au vendredi

Livres – Professionnels

Les vins de France et du monde

Rédigé par trois experts, ce guide est destiné à tous les passionnés du vin : élèves et étudiants des métiers du vin, professionnels en recherche d’information complémentaire, amateurs, curieux… Richement documenté, il dresse, en 75 fiches synthétiques, un panorama complet des problématiques actuelles du vin depuis la viticulture jusqu’à sa consommation. L’ouvrage est organisé en 6 thèmes : viticulture, vinification et vins, élevage et finition, vignobles et commerce, consommation, atlas. Chaque sujet est présenté par une page de synthèse et une page d’explication qui met en lumière un point particulier.

Gestion de la propriété viti-vinicole

Après en avoir dirigé les deux premières versions, Marie-Catherine Caries signe cette 3e édition de l’usuel Féret Gestion de la propriété viti-vinicole. Actualisé et complété, il offre aux propriétaires et investisseurs un tour d’horizon complet des questions qu’ils doivent se poser au cours de la vie d’une exploitation, de son acquisition à sa transmission. Accessible et pragmatique, ce livre privilégie l’aide à la décision à travers différents chapitres consacrés au foncier, à l’exploitation viticole et son environnement (fiscalité, protection sociale, marché du vin…), aux moyens de production et financements, aux coûts de production (de la création du vignoble… à la commercialisation des vins) et enfin, à l’évaluation et la transmission de l’entreprise viti-vinicole. Parce que les propriétaires sont de véritables chefs d’entreprise même s’ils demeurent passionnés par leur terroir, l’auteur s’est efforcé de leur fournir des méthodes d’analyse et de raisonnement, appuyées sur de nombreuses statistiques issues du réseau CER France, qu’ils pourront mettre en application au cas par cas. Tous les intervenants du secteur viti-vinicole (producteurs, experts-comptables, juristes, négociants, fournisseurs et étudiants) trouveront dans ces pages de précieuses informations pour comprendre les mécanismes économiques qui régissent une exploitation.

Les pouvoirs publics, la vigne et le vin : Histoire et actualités du droit

Les pouvoirs publics jouent un rôle éminent dans le secteur vitivinicole. Sous l’effet de la compétition mondiale, les enjeux économiques et sociaux de chaque réglementation sont devenus extrêmement importants. La thématique choisie par les deux centres de recherche de l’université Montesquieu – Bordeaux IV (CERDAC, CAHD) nous permet ainsi d’éclairer d’un jour nouveau deux questions primordiales quant à l’avenir des vignobles français. La définition et la protection des appellations d’origine, traitées sous leurs aspects historiques, mais également sous le prisme des réformes actuellement lancées, sont abordées successivement : la réforme des appellations d’origine en droit français, les institutions internationales et la protection des indications géographiques, la politique d’urbanisme et de protection des terroirs viticoles. Un deuxième volet est consacré à l’évolution des politiques viticoles. Là encore, on puise au cœur de l’histoire en évoquant la période révolutionnaire, et la IIIe République, pour en arriver à l’organisation française du marché vitivinicole actuel ainsi qu’a une présentation synthétique et originale de l’OMC vigne et de ses contraintes. Les professionnels de la filière trouveront ainsi dans cet ouvrage les informations les plus pertinentes, fruits des recherches les plus récentes en matière de droit vitivinicole.

Transmission d’un domaine viticole : Méthodes & outils

Au cours des dix à quinze prochaines années, 60 pour cent des exploitations viticoles françaises devraient être transmises. Les outils exposés dans ce manuel doivent servir de réflexion à une optimisation de la transmission d’un domaine viticole. Les auteurs présentent au lecteur les différents modes opératoires qu’il peut mettre en oeuvre pour comprendre, étudier et anticiper avec ses conseils habituels, la ou les solutions optimales pour transmettre son patrimoine et son entreprise. Ouvrage de synthèse, il fait appel à des matières aussi diverses que le droit de la famille, le droit fiscal, le droit rural, le droit de l’entreprise et des sociétés… Il est organisé de façon simple en trois grandes parties : tout d’abord, la définition, la valorisation et l’organisation de l’entreprise viticole, puis les cessions à titre onéreux et enfin, les cessions à titre gratuit. Viticulteurs, propriétaires et exploitants pourront ainsi y puiser différentes méthodes, simples ou plus élaborées, en fonction de leur situation. Les juristes, les étudiants, avides de connaissances vitivinicoles, y trouveront une première approche de la matière quelle que soit la région viticole de France où ils exercent.

Le marketing identitaire du vin

Existe-t-il un marketing adapté aux spécificités de chaque vin ? Galatée Faivre nous présente dans cet ouvrage une démarche cohérente tout en nous incitant à voir le marketing autrement. L’auteur défend ici l’idée que chacun, en fonction de son identité et de son vin, et selon une méthodologie précise, peut construire un marketing unique, identitaire, différenciant et répondant à ses objectifs. Le marketing identitaire est une méthode de travail ayant pour point d’ancrage l’identité de la marque caution de chaque vin. Elle répond à l’évolution de la consommation de vin qui, d’automatique, naturelle et quotidienne, est devenue occasionnelle, consciente, écologique et hédoniste. Cette démarche est cohérente, car elle respecte et prend en compte : l’histoire d’un terroir ; le vécu et le potentiel des hommes (producteurs et consommateurs) ; la logique des marchés ; le vin, son goût, sa présentation et son imaginaire ; l’avenir écologique et économique… Employant un style clair, l’auteur nous présente cette méthode sous une forme simple et expérimentée, toujours accessible. L’ouvrage s’adresse à un large public : négociants, directeurs marketing et commerciaux, vignerons, propriétaires et exploitants, professeurs et étudiants et tous ceux qui recherchent une application concrète et pratique du marketing dédié au monde du vin.

Gestion opérationnelle de l’entreprise viticole : Comment surmonter les crises ?

Le métier de viticulteur (vigneron indépendant ou coopérateur) a considérablement évolué. Faire un bon vin ne suffit plus, il faut être également un bon gestionnaire et choisir des stratégies commerciales adaptées afin de faire évoluer son entreprise dans des contextes souvent difficiles. Forts de ce constat et de leurs expériences professionnelles, les auteurs ont créé un outil pratique qui peut être lu chapitre par chapitre, indépendamment les uns des autres en fonction des besoins de l’exploitant. La première partie est consacrée à la commercialisation et développe les points clés du marché domestique, de l’exportation, des subventions pour développer ses réseaux en France et à l’étranger, de la mise en place pratique des procédures d’organisation commerciale de l’entreprise viticole, et enfin du traitement des relations presse, concours, supports de communication… La seconde partie de l’ouvrage concerne la gestion au jour le jour de l’entreprise et de ses relations avec les tiers (bilan, trésorerie, banques, fournisseurs, personnel…) Cet ouvrage, inspiré de faits concrets et réels, développe les méthodes qu’ont expérimentées avec succès les auteurs. Ils ont regroupé ici l’essentiel de leurs connaissances sans prétendre à l’exhaustivité. Cet ouvrage est dédié à un public de professionnels, de vignerons indépendants et coopérateurs, de responsables de caves coopératives, de gérants de petites unités de négoce ou de commerciaux. Les étudiants concernés par la filière y puiseront de nombreuses informations.

Histoire et actualités du droit viticole, la robe et le vin

Les thématiques choisies par les deux centres de recherche de l’université Montesquieu – Bordeaux IV, le Centre aquitain d’histoire du droit (CAHD), et le Centre d’étude et de recherche en droit des affaires et des contrats (CERDAC) sous l’égide de l’Institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV), nous permettent d’aborder en trois parties des questions primordiales quant à l’avenir et la gestion des entreprises viticoles françaises.  La première partie nous entraîne au coeur des politiques de régulation du marché, sous leurs aspects historiques, mais également sous le prisme des réformes les plus récentes. Sont traités successivement : l’arrachage, de Domitien au droit contemporain ; les parlementaires, le mouillage et le vinage des vins ; la nouvelle régulation communautaire du marché vitivinicole. La seconde partie est consacrée à la sélection et l’identification des vins. Des sujets essentiels pour toute entreprise vitivinicole sont présentés comme les aspects juridiques de la dégustation d’agrément des vins à indication géographique, les heurs et malheurs des classements en Bordelais (de 1855 au classement de Saint-Émilion), la nouvelle classification et l’étiquetage des vins, et enfin l’actualité des marques viticoles. La dernière partie concerne l’entreprise viticole. Dans un esprit dynamique sont traités les modes d’exploitation en viticulture, la transmission de l’entreprise vitivinicole, et sur fond de crise, le traitement des difficultés des entreprises de la filière. Les professionnels du secteur vitivinicole trouveront ainsi dans cet ouvrage les informations les plus pertinentes, fruits des recherches les plus récentes en matière de droit auxquelles ont collaboré : Éric Agostini, Arnaud Agostini, Gérard Aubin, Jean-Marc Bahans, Manuel Ducasse, Bernard Gallinato-Contino, Maya Gonzalez, Jean-Claude Martin, Michel Menjucq, Norbert Olszak, Philippe Quéron, Olivier Serra, Antoine Vialard, Michel Vidal, tous avocats ou professeurs d’histoire du droit, ou du droit de la vigne et du vin.

Financements et subventions pour les entreprises viticoles

Les besoins en capitaux sont très lourds dans le monde viticole, pour investir dans le foncier, le matériel, mais également pour le développement commercial. De nombreux organismes subventionnent ou mettent en place des outils de financement pour aider les entreprises viticoles à développer leurs performances et vendre dans les pays du grand export. Mais le paradoxe existe et les principaux intéressés n’utilisent pas, ou peu, ces aides par manque d’identification et méconnaissance des mécanismes. Ce Précis Féret présente une liste des principales sources de financements et de subventions pouvant aider les acteurs de la filière vitivinicole à réaliser leurs projets. Plus de quarante mécanismes de subventions, garanties et outils de défiscalisation y sont présentés, accompagnés de fiches pratiques et d’adresses pour comprendre, mettre en place et obtenir aides et assurances.

Les formations diplômantes de la vigne et du vin

Dans ce précis, Valérie Gosselin, répertorie les multiples formations qui existent et leurs différentes formes. Toutes les formations citées sont reconnues par l’État français que ce soient des formations initiale, continue ou en alternance. L’éventail des diverses formations est très large, du Brevet Professionnel au BAC + 6 en Master spécialisé. Ainsi chacun pourra y trouver son compte, que l’on soit un élève du secondaire ou une personne déjà professionnalisée désireuse de reprendre une formation pour s’engager dans une nouvelle voie ou compléter ses acquis. Le professionnel où l’étudiant pourra donc trouver des diplômes qui lui permettront de se spécialiser dans les différentes branches de l’activité économique du vin : viticulture, oenologie, commercialisation, juridique et recherches.

Comment réussir ses exportations de vin en Chine ?

La Chine présente de nombreuses opportunités pour qui veut y exporter son vin. Cet ouvrage présente les astuces pour réussir un développement commercial de vins français en Chine. Pour bien appréhender le marché chinois, l’auteur nous livre un panorama détaillé du commerce du vin ainsi que les spécificités culturelles chinoises. A partir de cette large vue d’ensemble, il nous présente point par point les différentes stratégies commerciales, de manière détaillée. Cette analyse l’amène à déterminer les méthodes « pour bien réussir » qui ont déjà fait leurs preuves. Dans un format synthétique, de 64 pages, tout professionnel du vin pourra trouver tous les ressorts du commerce de vin français en Chine. Le précis lui proposera des solutions viables et efficientes élaborées à partir de situations réelles.

Vin, Internet et Mobilité : la révolution

A l’heure où presque deux milliards de personnes sont connectées à Internet, la maîtrise de cet outil devient indispensable. Savoir utiliser Internet est pour tout acteur de la filière vin un enjeu crucial. Car comme le dit Olivier Lebaron : « Ce sont vos consommateurs et vos clients qui occupent cet espace et vous interpellent ». Créer un blog, l’entretenir au quotidien, le faire vivre avec l’ajout de nouveaux contenus assure à tous une visibilité certaine sur la toile. Comment négliger cet aspect de la communication ? Peut-on imaginer un château, un caviste, un négociant … sans site Internet, c’est à dire sans possibilité pour les clients de vérifier ne serait-ce qu’une adresse ou un numéro ? Le consommateur a envahi Internet avec des outils communautaires comme Facebook et Twitter. Il s’agit maintenant d’aller à sa rencontre, où qu’il soit, devant un écran d’ordinateur ou de smartphone, en France ou n’importe où dans le monde. Ce précis est fait pour aider le viticulteur dans sa démarche de création et de gestion de site Web. En se basant sur des problèmes réels, l’auteur apporte des réponses, étape par étape. Comment dois-je m’y prendre pour créer mon site Internet ? Que dois-je dire ? Quelle est l’utilité des réseaux communautaires et comment fonctionnent-ils ? …

Le coût du passage à la viticulture biologique

Il est primordial, pour un producteur, de connaître de manière pragmatique les avantages et les inconvénients de l’agriculture biologique afin de pouvoir amorcer une éventuelle reconversion « bio ». Pour mieux appréhender ce phénomène Cyril Delarue resitue rapidement le « bio » dans le contexte socio-historique. Ce bref état des lieux lui permet d’aborder le point épineux de la viticulture biologique : le cahier des charges. Point par point il analyse chaque élément de ce cahier. Une fois le cahier des charges décortiqué, l’auteur en tire conseils et recommandations pour bien préparer sa conversion en viticulture biologique. Ce faisant, il en profite pour examiner l’ensemble des coûts que suscite une conversion à la viticulture « bio » En dernier lieu ce précis adopte un point de vue critique et propose une étude sur l’intérêt réel de ce changement de mode de conduite du vignoble, notamment pour ce qui est des retombées de cette conversion. Tout professionnel du vin pourra trouver des réponses à ses interrogations concernant la conversion biologique. Le précis lui proposera des solutions viables et efficientes élaborées à partir de situations réelles.

Développer votre réputation avec les journalistes

Se faire connaître aujourd’hui passe inévitablement par la presse. Mais comment se faire remarquer des journalistes ? Cet ouvrage didactique donne les clés du succès auprès des chroniqueurs de tous horizons. L’ouvrage se compose de 43  règles d’or à respecter face aux journalistes. L’auteur, sous le pseudonyme “Oeil de Lynx, journaliste dans le monde du vin” donne, de manière dégagée et entraînante, de nombreux conseils à adopter sur le style, les dossiers de presse, la forme et le fond des communiqués ou encore sur la manière de rencontrer ou recevoir un journaliste. Très vivant, partant d’exemples le plus souvent, cet ouvrage se veut le soutien de tous ceux qui souhaitent se faire connaître.

Le Marketing du goût

La baisse de consommation du vin en France est une réalité qui interpelle. L’augmentation de celle-ci dans d’autres parties du globe n’en reste pas moins vraie. La filière vitivinicole doit donc réfléchir à la place et au goût du vin aujourd’hui. Doit-on produire un vin de raison, en accord avec la demande, ou un vin de coeur, reflet du terroir ? Ce précis ne donne pas de solutions miracles pour vendre le vin, mais des pistes de  réflexions sur le management technique de l’exploitation en lien avec les marchés qu’elle fournit. Il s’adresse à tous ceux,  acteurs ou »on de la filière, qui souhaitent dépasser l’image d’Epinal du vin pour y porter un regard contemporain en phase avec l’époque, les contraintes et les opportunités de chacun.

Manuel pratique du commerce des vins

Olivier Antoine-Geny et Marcello Roudil ont conjugué leurs expériences professionnelles pour créer ce manuel opérationnel du commerce des vins. Outil pratique pour les metteurs en marché de la filière, il leur permettra de trouver, toutes régions confondues en France, des solutions commerciales pour leurs entreprises (avec les singularités intrinsèques de chaque région), allant jusqu’à l’export ” petit et grand “. Les deux auteurs ont ainsi essayé de regrouper l’essentiel des connaissances indispensables à tout metteur en marché pour renforcer et accroître la commercialisation de ses produits. L’ouvrage est composé de deux grandes parties. En premier lieu sont examinés : le diagnostic de l’entreprise, le choix des prestataires et partenaires, les institutionnels pouvant favoriser le développement commercial et les financements disponibles. Sont ensuite développés : les réseaux de distribution et leurs marchés, sur le plan national et international, mais aussi la présentation des salons permettant de faire ses premiers pas vers l’export.

Stratégies et marketing du vin

Confrontée à une surproduction mondiale, à une concurrence venue du bout du monde et à des consommateurs dont les attentes et le comportement étonnent chaque jour, la filière viti-vinicole française doit sans cesse évoluer et améliorer ses techniques de marketing. Cet ouvrage décrypte à valeur d’exemple 18 études de cas très variées, véritables success stories au pays du vin ou échecs commerciaux avérés. Pour chacune sont détaillés la présentation de l’entreprise, sa problématique, le contexte, les enjeux, la démarche et les outils utilisés pour la mise en place de la stratégie commerciale. Chaque cas se finit par une check-list des outils marketing et des leçons qu’il faut en tirer pour une application optimale. Cet ouvrage s’adresse à tous les professionnels du secteur vitivinicole confrontés à des questions pratiques de marketing, ainsi qu’aux étudiants en commercialisation et management de la filière vin.

Les Réseaux sociaux et le vin

Vin et numérique se sont rencontrés avec autant de difficultés que la tradition accepte la modernité sur son chemin. Les professionnels du vin se passent encore des réseaux sociaux ou ne les optimisent pas. Le vin a pourtant sa place dans ces médias et beaucoup ont à gagner en adoptant ces supports. Pour autant, il ne faut pas s’engager dans les réseaux sociaux par mode ou sur un coup de tête. Il est nécessaire de réfléchir à ses objectifs et de bâtir sa stratégie en intégrant le fait que les réseaux sociaux sont un des éléments de la communication digitale et plus largement du marketing de l’entreprise. Ce précis est une aide à la décision, comblant la méconnaissance des outils qui sont offerts aux professionnels du vin. Il s’attache à situer les réseaux sociaux dans ce contexte spécifique et apporte des éléments de réponses pour comprendre les enjeux et les bénéfices possibles. Les exemples et bonnes pratiques, – présentés tout au long de l’ouvrage, donnent des informations concrètes sur la mise en place et les règles à suivre.

Guide pratique de l’export du vin

Si les marchés internationaux (États-Unis, Chine, Russie, Inde…) sont de plus en plus prometteurs, se lancer à l’export sans aucune expérience peut présenter des dangers : mauvaise évaluation des capacités de son entreprise à exporter, analyse insuffisante des marchés, mauvais choix des partenaires, financement insuffisant, etc. Ce guide pratique répondra à toutes vos questions, en vous permettant de : comprendre les raisons et les objectifs de l’export, faire votre diagnostic export, construire votre stratégie export, gérer la logistique, évaluer les marchés matures, émergents et prometteurs. Il est destiné aux producteurs, aux caves coopératives, aux négociants et à tous les opérateurs du monde viti-vinicole ainsi qu’aux étudiants en commercialisation du vin  l’international. Cette seconde édition entièrement actualisée détaille en autres les cas des Tigres d’Asie (Vietnam, Laos, Thaïlande) et de l’Afrique.

Les Réseaux sociaux et le vin

Vin et numérique se sont rencontrés avec autant de difficultés que la tradition accepte la modernité sur son chemin. Les professionnels du vin se passent encore des réseaux sociaux ou ne les optimisent pas. Le vin a pourtant sa place dans ces médias et beaucoup ont à gagner en adoptant ces supports. Pour autant, il ne faut pas s’engager dans les réseaux sociaux par mode ou sur un coup de tête. Il est nécessaire de réfléchir à ses objectifs et de bâtir sa stratégie en intégrant le fait que les réseaux sociaux sont un des éléments de la communication digitale et plus largement du marketing de l’entreprise. Ce précis est une aide à la décision, comblant la méconnaissance des outils qui sont offerts aux professionnels du vin. Il s’attache à situer les réseaux sociaux dans ce contexte spécifique et apporte des éléments de réponses pour comprendre les enjeux et les bénéfices possibles. Les exemples et bonnes pratiques, – présentés tout au long de l’ouvrage, donnent des informations concrètes sur la mise en place et les règles à suivre.

Développer sa marque vinicole

Le concept de marque a été souvent sous-estimé par les exploitations viti-vinicoles. Bien des acteurs de cette filière ne se rendent pas toujours compte ou n’admettent pas que le nom de leur propriété viticole doive être considéré comme une marque et traité comme telle. Le développement de ce concept représente un atout essentiel dans la stratégie de communication des domaines, leur permettant de se démarquer par le biais d’une identité visuelle claire, d’un nom reconnu ou encore d’un message fort. Cette démarche assure la pérennité de la reconnaissance des consommateurs pour la propriété et ses vins. Ce précis rassemble l’ensemble des outils essentiels afin de comprendre et de maîtriser la base de la communication pour la création et la mise en avant d’une marque vinicole. Il référence aussi bien les principes fondamentaux à connaître et à maîtriser pour la création d’une marque durable que des exemples d’application concrets qui permettront aux exploitants d’être rapidement opérationnels.

Le Vin et son prix de revient

Ce précis clarifie la définition du calcul d’un prix de revient commercial de manière concrète. Un seul objectif : la pérennité de l’entreprise viticole, dans un secteur d’activité où chaque millésime est un nouvel enjeu économique. Les auteurs ont réalisé un travail synthétique et accessible pour éviter la lecture, le plus souvent fastidieuse, de centaines de pages éloignées du langage et du quotidien des vignerons et des responsables d’exploitation. Par une approche pragmatique et concrète, ils apportent des réponses pour déterminer ce que représente le prix de revient complet, destiné à l’établissement d’un tarif commercial. Alors que beaucoup d’exploitants pensent faire leur marge sur certaines de leurs marques, millésimes et types de contenants, voire sur le vrac et les bibs…, les résultats relevés sur des centaines de structures révèlent que trop peu d’entre eux savent réellement combien et où ils gagnent de l’argent, mais également pourquoi ils en perdent. Quels sont les risques ? Cumuler à terme des obstacles d’autant plus difficiles à résoudre qu’on n’en connaît pas précisément les causes. Né de leur expérience et de leurs constats professionnels, cet opus a été créé par les sociétés AOC Conseils et Atmansoft afin de rendre abordable à tous l’analyse du prix de revient réel pour une meilleure gestion de l’entreprise viticole.

Entreprendre dans le vin

C’est souvent une passion qui est à l’origine d’un projet dans le vin, mais, pour réussir, il est nécessaire de bien définir son positionnement et de trouver le modèle économique adapté à ses capacités financières. Entreprendre dans le vin se fonde sur les méthodes du conseil en stratégie pour analyser le fonctionnement de ce marché complexe : les dynamiques des différents segments, les attentes des consommateurs, l’organisation de la distribution, l’environnement concurrentiel et le modèle économique des acteurs. Il identifie les facteurs clés de succès sur le marché mondial du vin : quel positionnement adopter ? Quelle distribution cibler ? Comment optimiser votre rentabilité ? Comment sélectionner vos investissements ? Un ouvrage de référence sur le management du vin, qui propose une vision à 360° faisant le lien entre les aspects sociétaux, la production, le marketing, la distribution, le compte de résultat et les investissements. Un guide orienté action, qui conseille et accompagne le professionnel dans le positionnement de son offre. Dans un contexte renouvelé et favorable aux vins français, qui sont de retour au premier plan sur le marché mondial grâce à leur identité forte et à leur diversité. Le marché est en mutation, il ouvre des opportunités : à vous de les saisir, que vous soyez professionnel du vin ou en phase de le devenir.

Le marketing du vin

Dans un contexte de commercialisation de plus en plus difficile, il est devenu indispensable pour les professionnels du vin d’avoir recours au marketing et aux techniques de vente spécifiques à la filière. Cet ouvrage méthodologique très pratique présente de façon concrète et illustrée les outils qui permettent de bien positionner le vin, en étudiant son marché, sa clientèle, ses concurrents ; de bien le commercialiser, en choisissant les bons circuits de vente et les bons partenaires commerciaux. Cette quatrième édition actualise les différentes techniques présentées et intègre la communication par Internet et les réseaux sociaux.

Le commerce du vin, Panorama – Perspectives

La crise viti-vinicole a provoqué des tensions entre le monde de la production et celui du négoce de vin. De nouveaux acteurs issus de la grande distribution et du hard discount sont devenus, en moins de 10 ans, hégémoniques. Face à cette nouvelle donne, quelle sera, demain, la place du négoce dans la profession? Après un panorama complet de la situation ( tendances du marché, évolutions du consommateur, stratégies de la profession), cet ouvrage propose 10 cas d’entreprises de négoce de vin (chiffres clés, principaux acteurs, portefeuille de produits et de marques). L’auteur donne ensuite la parole aux 10 acteurs au travers d’une grille d’entretien construite autour de 7 thèmes stratégiques.

La vente du vin en grande distribution

Quel commercial ou autre intervenant n’a pas entendu la phrase suivante « tu vends du vin à la grande distribution ? ça doit être terriblement difficile… » Ça l’est, mais c’est surtout passionnant de comprendre les rouages de ce milieu, la construction de l’offre en fonction des demandes du marché et d’arriver à développer un courant d’affaires avec un distributeur. L’objectif du livre est d’expliquer les contraintes, forces et faiblesses de chacun – acheteur et vendeur –, les opportunités de taille de part et d’autre, et de tenter de donner quelques clés aux vignerons indépendants, aux petites structures de négoce ou coopératives, à tous ceux qui n’osent pas ou ne savent pas comment aborder ce marché.

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme

Rappelez moi
+
Rappelez moi!