Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
oenotourisme tourisme et vins

Vins d’Israël

Environ 3.000 hectares produisent 350.000 hectolitres, dont les trois quarts sont dûs à une coopérative.
Les raisins employés sont le dabuki indigène, le carignan (en baisse), l’alicante, le grenache, le sémillon, le muscat. Et, en augmentation, le colombard, le sauvignon, et le cabernet sauvignon.

Cette diversité permet à Israël de faire divers types de vins, y compris des mousseux en méthode champenoise. Mais surtout des rouges et blancs charnus et doux de muscat doré, et un vin doux de type Tokay. Les vins secs sont en progression.

Les rouges israëliens s’inspirent de la Californie.

Golan Heights Winery fait, sur les sols volcaniques du Golan :

sous l’étiquette Gamla de milieu de gamme, un bon rouge fruité de cabernet sauvignon vieilli sous chêne neuf;
sous celle de Yarden, des vins haut de gamme qui ont acquis une réputation internationale.
Carmel est le plus gros producteur israëlien, contribuant à lui seul pour plus de la moitié de la production nationale. Les meilleurs vins de Carmel sont bons, surtout le Cabernet sauvignon Special Reserve.

On peut citer aussi le cabernet sauvignon / carignan de Ben Ami, à Askalon.

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme