Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Contact : 06.23.41.87.06
de 09h à 18h du lundi au vendredi
tourisme vins bourgogne

Oenotourisme : Vignerons en bio de Bourgogne

Gilles Ballorin & F

L’abus de nuits ne nuit pas : en tout cas, pas celui de Belle Croix, né sous les mains de Gilles Ballorin. Est-ce qu’il y a une heure particulière pour boire ce vin rouge dense et profond ? Essayez comme ça : à la tombée de la nuit, allumez quelques bougies. Puis avancez un verre, versez-y le nuits. Admirez les fulgurances de grenat à la lumière vacillante. Concentrez-vous sur le nez : fruits noir en réunion , Un voile de fumée ? Alors seulement… [En savoir +]

BEL  AVENIR

Vous ne le répéterez pas à Philippe le Hardi, mais l’appellation coteaux-bourguignons autorise le gamay. Une aubaine dont ont profité Florian Loose et Cyril Alonso pour donner à ce cépage charnu toute latitude de s’exprimer. Le nez es frais, entre les fruits rouges et les fleurs : violette, j’écris ton nom. En bouche, c’est une partition veloutée qui se joue. Les fruits rouges, toujours eux, roulent désordonnés, tandis que du poivre et… [En savoir +]

La Cadette

Les Saulniers en ont des choses à raconter, une chanson de zestes, cédrat et orange en tête. Des brassées de fleurs ensuite, qui dont la conversation facile. Portez donc le verre à vos lèvres : la fraîcheur revigorante vous saisit, les agrumes sont bien là, taquins comme tout. Puis, doucement, le vin semble s’arrondir et c’est la tendreté du chardonnay qui vous cueille et achève de vous convaincre : vin charnu, qui pourrait bien… [En savoir +]

Dominique Derain

Je fais des vins pour qu’ils soient bus, tel est le mantra de Dominique. Il faut plonger le nez dedans pour comprendre : Les Riaux pètent de fruits, on les imagine déjà croquer sur la langue. En bouche, même topo : c’est une dentelle, un bas de soie. La texture est infiniment délicate, construite autour des framboises, dont l’acidité vient chatouiller le palais et fait qu’on en redemande. Ce vin à boire pour célébrer la vie et l’amour… [En savoir +]

Recrue des Sens

C’est mon mantra. Love and Pif. Quoi de mieux ? D’abord, les narines frisouillent : le pif envoie des mignons citrons, de bouquets d’acacia et des troènes en fleurs. Puis c’est le love qui vous prend la bouche : il y a du fruit, poire et pomme en tête. Derrière, le floral se fait discret, goutte de parfum derrière l’oreille, chic absolu. Le vin s’étire, et c’est avec une infinie tendresse qu’il vous caresse la langue, un léger frizzante vous éveille… [En savoir +]

Sarnin – Berrux

Monthelie là-dessus, tu verras Montmartre ? Pas de ça ici. Soyons délicats avec ce pinot noir de noble race : sa robe rubis scintille, son nez mutin déroule des fruits rouges, un soupçon de tabac blond… Un séduction élégante, sans esbrouffe, qui trouve son but en bouche : elle n’est que rondeur de la fraise dans laquelle on mord, après avoir été trop tenté, douceur de la soie quand les tanins font l’amour à vos joues, à votre langue… [En savoir +]

Sauveterre

Tout commence par un nez hyper fleuri : magnolia for ever et aussi des roses anciennes qui embaument l’air. La robe est trouble, ce qui ne me gêne pas, et ne devrait pas vous chiffonner non plus : le désir est ainsi fait qu’il n’est pas toujours limpide. Puis, la chair : la bouche est ronde, ragaillardie par des touches de sauge et de verveine, avec une finale d’amertume légère. C’est un vin sauvagement séduisant, qui se laissera… [En savoir +]

Sextant

Pour Julien Altaber, “le vin est une boisson de convivialité, d’amitié, de fête”. Le pinot noir révèle toute sa dimension arachnéenne : discret, le nez est avant tout fait de fruits frais, incite à goûter pour découvrir de quel bois il se chauffe. Et c’est le coup de foudre : le vin glisse sur la langue, aimable, rappelle juste qu’en amour il faut toujours du mordant, sous la forme de tanins fins. Preuve encore que le pinot noir est d’une classe… [En savoir +]

Vini Viti Vinci

L’irancy est une appellation modeste de Bourgogne, qui peut admettre le cépage césar au sud d’Auxerre. Le vin de Nicolas Vauthier est un trésor : la robe sombre laisse à penser que le vin jouira d’une certaine densité. Bingo : le nez est mûr, ultra-mûres même. Dansent ensuite, à peine avalé, les fruits noir, cernés d’épices, de fumée et d’une empreinte légèrement animale. Les tanins fermes mais polis vous font  la leçon : vous buvez ce… [En savoir +]

François Écot

On redécouvre les vertus de l’aligoté et son caractère franchement aimable. François Écot nous en propose une version dépouillée : le nez est net, du citron, du cédrat aussi avec une pointe de verveine. Charmant gredin, donc. Puis c’est la découverte tactile : la pomme granny croque, le citron se fait confit, et c’est – mot de sommelier – la tension qui est à son comble. En gros, pour le commun des mortels : il donne l’impression de… [En savoir +]

© Balades oenologiques | Tourisme et vins | Oenotourisme